NOËL 2018

      Aucun commentaire sur NOËL 2018

Le NOËL réservé aux enfants des adhérents s’est déroulé le dimanche 23 décembre 2018.

Un atelier maquillage, un loto spécial enfant, le goûter, le tirage de la souscription, l’arrivée du père NOËL pour la distribution des jouets et friandises ont agrémenté cette après-midi.

Cette manifestation traditionnelle est possible grâce à la souscription qui est proposée à l’ensemble de nos adhérents.

Le comité de direction de la SD UNAF MEURTHE ET MOSELLE.

INTERVIEW DAVID SIMONIN

      Aucun commentaire sur INTERVIEW DAVID SIMONIN

INTERVIEW DE DAVID SIMONIN

Pour mieux connaître les arbitres adhérents de l’UNAF, le comité vous propose de retrouver régulièrement l’interview d’un adhérent.

Aujourd’hui, David SIMONIN.

Peux-tu nous raconter ton parcours dans l’arbitrage ?

« J’ai joué au football de mes 10 à 18 ans, d’abord à l’ESVM puis à Haroué, avant de revenir à l’ESVM. Le président d’Haroué m’a proposé d’arbitrer car le club était en recherche d’arbitres. J’ai eu mon premier examen à 18 ans, en octobre 2002. En moins de deux ans, j’ai été nommé JAL, puis L3. J’ai ensuite demandé à arbitrer en District, le temps de finir mes études à Metz. Par la suite, j’ai candidaté auprès de la CRA, et suis devenu L3, L2 puis L1 en 3 ans. J’arbitre en R1 depuis 2011. »

Que penses-tu de la gestion du N3 par la Ligue, et non plus par la Fédération ?

« C’est une bonne chose car ça permet aux « anciens » de monter. À ce niveau, tout est beaucoup plus structuré, on trouve des réserves d’équipes professionnelles. L’encadrement est plus complet. Maintenant en R1, les clubs ont du mal à trouver des dirigeants. Les infrastructures sont également de très bonne qualité. C’est aussi plus tactique, plus technique, et il y a moins de contestations ! Les joueurs sont vraiment là pour jouer, c’est plus facile de laisser vivre le jeu, les joueurs veulent se montrer ; Alain PERRIN était d’ailleurs en tribunes lors de la confrontation entre l’ASNL 2 et Raon-L’Étape sur laquelle j’étais assistant le week-end dernier. »

Comment vois-tu la fusion des trois anciennes ligues, regroupées au sein de la LGEF ?

« C’est positif pour les arbitres. On peut voir d’autres équipes, découvrir un autre football. En tant que lorrains, nous avons une position centrale qui permet d’aller partout dans le Grand Est, bien que l’homogénéisation des indemnités ne soit pas encore possible. On peut aussi constater les grandes disparités dans les niveaux de jeu : l’Alsace est au-dessus de la Lorraine, elle-même au-dessus de la Champagne-Ardenne. Les différences sont tant dans le niveau pratiqué que dans les infrastructures des clubs et dans les budgets. Mais les champenois compensent avec leur accueil très chaleureux ! L’Alsace se rapproche plus du système allemand. Là-bas, il y a de grands club house, et beaucoup plus de spectateurs. C’est une autre mentalité. »

Que représente l’UNAF pour toi ?

« J’ai la chance de n’avoir jamais été agressé et donc je n’ai pas eu besoin de faire appel aux services de l’UNAF. C’est une association qui apporte de la convivialité entre arbitres, et qui nous défend en cas d’agression. Beaucoup de personnes que j’apprécie en font partie. Aujourd’hui, la situation sur les terrains se dégrade. Je suis inquiet pour les arbitres qui sont seuls, en District. Je vais arbitrer pour prendre du plaisir, pas pour me faire agresser. Même en R1, la situation se tend de plus en plus. Quand je suis arrivé en Ligue, il y a maintenant plusieurs années, ces phénomènes d’agressions étaient très marginaux. Aujourd’hui, c’est tous les week-ends en France. »

Quelles sont tes perspectives personnelles et quelles perspectives dresses-tu pour l’arbitrage de manière générale ?

« Mon objectif est clair, faire les meilleures prestations possibles pour obtenir la montée en N3 quand le temps sera venu. Je ne pense pas devenir observateur aujourd’hui, car il faut concilier travail, arbitrage et vie familiale. Mais pourquoi pas plus tard lorsque j’arrêterai l’arbitrage. Au global, il faut arrêter la fuite des arbitres. Il faut trouver des solutions pour les fidéliser et les accompagner. À mes débuts, j’ai été accompagné deux fois, avant d’être lancé seul dans le grand bain, ce n’est pas simple quand on a 18 ans. C’est une vraie école de la vie, cela m’a beaucoup aidé dans la vie professionnelle. On pourrait peut-être étudier la piste d’un système de parrainage entre anciens arbitres et nouveaux sur la base du volontariat pour accompagner ces nouvelles recrues sur un certain nombre de matchs dans la saison de manière à ce qu’ils se sentent soutenus. »

Propos recueillis par Léopold BARBIER

EQUIPE DE FOOTBALL DE LA SD UNAF MEURTHE ET MOSELLE

Chèr(e)s adhérent(e)s,

Nous avons le plaisir de vous annoncer que l’entraînement de l’équipe de football de la SD UNAF MEURTHE ET MOSELLE reprend le lundi 05 novembre de 19 h 15 à 21 h 00, au stade intercommunal de FROUARD-POMPEY à FROUARD. Vous serez accueilli par Lionel DRU et Maxence BADEROT.

Si vous êtes intéressé , n’hésitez pas à contacter Lionel au 06 51 16 90 42 ou par mail : lionel-dru@hotmail.com ou Maxence au 06 74 86 84 22 ou par mail : maxencebaderot.mb@gmail.com

Pour rappel, les adhérent(e)s à jour de cotisations pourront participer aux entraînements.

Le comité de la SD UNAF Meurthe et Moselle